Ouvrir la recherche
L'institution

Décès de Danièle Hoffman-Rispal : l'hommage du 11e

Mise à jour le 17/04/2020
Née en 1951, à Paris, dans le 2e arrondissement, Danièle devient vendeuse, puis comptable. Elle a 23 ans, lorsqu’elle adhère, en 1974, au Parti socialiste. Militante infatigable, elle est élue pour la première fois, en 1995, Conseillère du 11e arrondissement et Conseillère de Paris. Six ans plus tard, à la suite de la victoire de Bertrand Delanoë, elle est nommée Adjointe au Maire de Paris chargée des personnes âgées, fonction qu’elle exercera jusqu’en 2008 avec passion et conviction.
En parallèle de ses responsabilités locales, Danièle est élue Députée de la sixième circonscription de Paris, composée pour partie du 20e et du 11e arrondissement qu’elle aimait tant. À l’Assemblée nationale, dont elle deviendra l’une des vice-présidentes, elle y siège douze ans de 2002 à 2014.
Depuis 2015, année où elle reçut la Légion d’honneur des mains du Premier Ministre, elle était conseillère au sein de la Délégation de lutte contre le racisme et l’antisémitisme.
Mais au-delà de son parcours exceptionnel, Danièle était avant tout une femme de convictions. Républicaine engagée, Européenne convaincue, défenseuse de la laïcité, elle avait fait de la lutte contre l’antisémitisme, du respect de la dignité humaine et de l’émancipation de la personne ses batailles. Son humour, son sourire, sa voix et son énergie nous manqueront. L’esprit de ses combats et la force de son engagement, en revanche, ne nous quitteront pas.
François Vauglin, Maire du 11e arrondissement, et l’ensemble de l’équipe municipale adressent à son mari, sa famille et ses proches leurs plus sincères condoléances.

Paris.fr utilise des cookies à des fins statistiques, pour le fonctionnement des vidéos ou fonctionnalités de partage par des services tiers. En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.